AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alice au Pays des Merveilles (1951)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heidikuhn
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Alice au Pays des Merveilles (1951)   Mer 22 Aoû - 17:55

Titre original : Alice in Wonderland

Titre français : Alice au Pays des Merveilles




Dates de sorties :
28 juillet 1951 (Etats-Unis)
21 décembre 1951 (France)

Avec les voix originales de :
Kathryn Beaumont (Alice), Sterling Holloway (Le Chat de Chester), Ed Wynn (Le Chapelier Toqué), Jerry Colonna (Le Lièvre de Mars), Richard Haydn (La Chenille), Verna Felton (La Reine de Cœur), J. Pat O'Malley (Tweedle Dee/Tweedle Dum/Le Morse/Le Charpentier), Bill Thompson (Le Lapin Blanc/Dodo), Heather Angel (La Sœur d'Alice), Joseph Kearns (La Poignée de Porte), Larry Grey (Bill), Queenie Leonard (L'Oiseau dans l'Arbre), Dink Trout (Le Roi de Cœur), Doris Lloyd (La Rose), James MacDonald (Le Loir), Bill Lee (Une Carte-Peintre), Thurl Ravenscroft (Une Carte-Peintre), Max Smith (Une Carte-Peintre), Bob Hamlin (Une Carte-Peintre),

Avec les voix françaises de :
- 1er doublage 1951 :
Marie-Claude Marty (Alice), Marcel Carpentier (Le Chat de Chester), Jean Brochard (Le Chapelier Toqué), Yves Furet (Le Lièvre de Mars), Germaine Kerjean (La Reine de Cœur), Marcel Rainé (Le Morse), Les Frères Jacques (Les Cartes-Peintres), Paul Villé (Le Lapin Blanc)

- 1er doublage 1974 :
Séverine Morisot (Alice), Roger Carel (Le Chat de Chester), Jacques Ciron (Le Chapelier Toqué), Claude Rollet (Le Lièvre de Mars), Philippe Dumat (La Chenille), Paule Emanuele (La Reine de Cœur), Jacques Balutin (Tweedle Dee), Albert Augier (Tweedle Dum), André Valmy (Le Morse), Gérard Hernandez (Le Charpentier), Guy Pierrault (Le Lapin Blanc), Jean-Henri Chambois (Dodo), Evelyne Séléna (La Sœur d'Alice), Georges Atlas (La Poignée de Porte), Francis Lax (Bill le Lézard), Lita Recio (L'Oiseau), Teddy Bilis (Le Roi de Cœur), Paula Dehelly (La Rose), Linette Lemercier (Le Loir), Claire Guibert (La Tulipe Jaune)

Synopsis (Allociné) :
L'histoire commence quand la rêveuse Alice rencontre un lapin blanc parlant et désespérément en retard. Se lançant à sa poursuite, elle tombe dans un terrier et pénètre dans le Pays des Merveilles, un monde étrange et enchanté peuplé d'une galerie de personnages qui le sont tout autant. Dans ce monde, la jeune fille participe, sans le vouloir, à une danse avec des oiseaux, écoute une histoire racontée par les jumeaux Tweedle Dee et Tweedle Dum, parle avec un chat, participe à une fête de "non-anniversaire", devient géante, chante avec les fleurs et finalement repeint des roses en rouge. La confrontation finale a lieu avec la célèbre Reine de Cœur et son armée de cartes à jouer animées. Entraînée dans une curieuse partie de croquet, Alice se retrouve devant un tribunal présidé par la Reine qui la condamne à avoir la tête tranchée pour lui avoir manqué de respect...

Caractéristiques du film : Animation 2D

Réalisé par : Clyde Geronimi, Wilfred Jackson & Hamilton Luske

Musique de : Oliver Wallace

Durée du film : 1 heure 12 minutes

Site officiel : ø

Sujet(s) relatif(s) :
- Le style Mary Blair


Dernière édition par le Mer 22 Aoû - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-animation.forumsfree.org
cali
Villageois
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 31
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (1951)   Mer 22 Aoû - 20:41

Il parrait que pour ce dessin animé disney a fait un mix des deux livres Alice au Pays des Merveilles.

Et tout se tiens bien...

J'aime beaucoup le coté décalé de ce film

Quand j'étais plus petite j'avais un peu peur
Lol
Surtout avec la Chenille
Mais bon maintenant que je le regarde autrement, je dois avouer que j'adore
Les dessins sont très beaux

JE n'ai pas lu les livres donc je ne sais pas si c'est fidèle aux bouqins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animedisney.forumactif.com
Autumn Leaves
Villageois
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 40
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (1951)   Mar 25 Sep - 14:23

cali a écrit:
Il parrait que pour ce dessin animé disney a fait un mix des deux livres Alice au Pays des Merveilles.
En effet. Smile
J'ai beaucoup d'affection pour ce Alice, cependant, je le trouve raté sur certains points (c'est malheureusement le problème quand on aime les romans).
Le film est beaucoup plus absurde que les oeuvres de Lewis Carroll, comme si les scénaristes s'étaient laissés envahir par la folie du sujet. Ces oeuvres pouvant être lues à differents degrés, je trouve paradoxalement interessant que Disney n'ait pas réellement voulu suivre la trame ou autre, en se focalisant sur la fantaisie.

Autre aspect que je trouve interessant et auquel je pense en voyant le lien sur Mary Blair : qu'ils aient decidé de ne pas reproduire les dessins déjà existants (comme ceux de John Tenniel) pour avoir une approche plus moderne, plus colorée avec Mary Blair, dont les dessins sont formidables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heidikuhn
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (1951)   Mar 25 Sep - 16:58

Autumn Leaves a écrit:

J'ai beaucoup d'affection pour ce Alice, cependant, je le trouve raté sur certains points (c'est malheureusement le problème quand on aime les romans).
Le film est beaucoup plus absurde que les oeuvres de Lewis Carroll, comme si les scénaristes s'étaient laissés envahir par la folie du sujet. Ces oeuvres pouvant être lues à differents degrés, je trouve paradoxalement interessant que Disney n'ait pas réellement voulu suivre la trame ou autre, en se focalisant sur la fantaisie. [...]

Je n'ai pas lu les romans de Lewis Carroll, je ne peux donc pas comparer le ton des livres à celui du film. En même temps, je comprends très bien la démarche des studios, le fait d'avoir opté pour une adaptation plus loufoque. La littérature et le cinéma sont deux choses complètement différentes. Je pars du principe qu'une adaptation cinématographique ne doit pas suivre exactement la même trame que le roman duquel elle est adaptée, car justement, où est l'intérêt de revoir la même chose ?

A titre d'exemple, je vais prendre le Bossu de Notre-Dame de Disney, et Notre-Dame de Paris, le roman de Victor Hugo.
Pour aller droit au but, l'adaptation de Disney a pris beaucoup de libertés par rapport au roman initial. On sent que l'objectif des studios était différent de celui de Victor Hugo à l'époque où il a écrit le roman. Disney a choisi de recentrer le film sur un sujet particulier : l'acceptation de la différence, tandis que Victor Hugo traite de plusieurs thèmes (plus sombres et plus sujets à controverse). Pour moi, Le Bossu de Notre-Dame est un chef-d'œuvre, et un de mes Disney préférés. Notre-Dame de Paris de Victor Hugo est un de mes romans préférés. Je ne comprends toujours pas pourquoi les critiques ont beaucoup reproché à Disney d'avoir fait un film trop différent du roman.

L'intérêt que je vois d'adapter un roman sur un autre support, c'est aussi d'innover en apportant quelque-chose de jamais vu. C'est ce que Disney a fait avec Alice, et c'est également ce qu'ils ont fait avec l'ensemble de leurs productions (Blanche-Neige, La Belle et la Bête, La Petite Sirène, d'ailleurs pour cette dernière, on sait tous que la version de Disney s'éloigne beaucoup du conte d'Andersen, lui a-t-on reproché pour autant à sa sortie ?)

Comme tu disais, les œuvres d'Alice peuvent être lues à différents degrès. Pourquoi pas adaptées à différents degrès alors ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-animation.forumsfree.org
Autumn Leaves
Villageois
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 40
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (1951)   Mar 25 Sep - 18:38

Voilà un sujet sur lequel je ne te contredirai pas. Je prefère mille fois que l'on prenne un sujet de base, quel qu'il soit, pour ensuite le retravailler selon sa perception, plutôt que de dire "je vais faire une adaptation fidèle", adaptations qui ne le sont jamais vraiment. Pour les Disney, en plus, on sait que ce sont des adaptations qui seront toujours retravaillées, s'étonner à notre époque est un peu ridicule...

Tu cites Le bossu de Notre Dame, et je l'avoue clairement, il est très loin d'être un de mes preferés. Cela dit, je prefère ça à ce qui avait été fait il y a quelques années : reprendre le texte original mais changer la fin pour que cela soit accessible au plus jeunes, habitude detestable qui n'existe plus de nos jours, je crois, mais qui pullulait quand j'étais enfant...à la fin, Esmeralda partait avec Quasimodo pour vivre tranquillement à la campagne Laughing . Personne n'a jamais réellement critiqué ça, ce qui est paradoxal quand on se rappelle comme Le bossu de Notre Dame a été mal accueilli à sa sortie (oeuvre française, qui plus est, donc forcement, s'attaquer au patrimoine litteraire est un délit).

Je crois que c'est surtout les puristes qui dénigrent. Moi-même, quand j'aime beaucoup une oeuvre, j'ai du mal à la voir "malmenée" ou autre. Par exemple le Peter Pan de Disney est un film que je vois comme complémentaire à l'oeuvre de Barrie...ce n'est pas les mêmes thèmes, ce n'est pas ce que Barrie écrivait dans sa pièce, mais je ne jetterai ni pierres, ni critiques, c'est une version où Disney s'est basé sur le besoin d'imaginaire, de retrouver son âme d'enfant alors même qu'on grandit, et ce n'est pas ce que j'appelle une trahison de l'oeuvre, c'est un des thèmes qui est juste mis en avant. Je prefère que l'on brode autour, que l'on fasse ressortir avant tout le ressenti personnel, et puis les gens iront spontanement vers l'oeuvre originale. L'un n'empêche pas l'autre, contrairement à ce que certains pensent, rien n'est figé.

Pour La petite sirène, j'ai par exemple eu beaucoup de mal à sa sortie, car c'est totalement à l'opposé de l'oeuvre d'Andersen, que j'aime enormement, et j'avais été fortement déçue...c'est en grandissant que je me suis dit, peu importe que l'oeuvre soit dénaturée, c'est une autre vision. Mais c'est quand l'essence de l'oeuvre n'est pas respectée que je serai la plus pointilleuse...mais avec modération. Laughing

Et pour en revenir à Alice, je pense par exemple aux Alice Comedies, qui sont très loin de Carroll en termes d'histoires, mais finalement très proches dans l'imaginaire. Et ce sont rien de moins que des petits chefs d'oeuvre inspirés à Disney par Carroll...il faudrait que je me renseigne sur la façon dont il avait été accueilli à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heidikuhn
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (1951)   Mer 26 Sep - 0:08

Vu comme tu m'expliques ton opinion sur la chose, je comprends mieux ta position. C'est vrai que si une œuvre que j'affectionne beaucoup est malmenée dans tous les sens (alors par "malmenée" j'entends : adaptation bancale, mauvaise mise en scène, film qui se casse la figure de bout en bout), je serais sûrement la première à crier au scandale !
Pour ma part, Alice au Pays des Merveilles et le Bossu de Notre-Dame tiennent parfaitement la route scénaristiquement, et ce sont des films que j'aime indépendamment de leurs romans respectifs. Mais c'est vrai que je ne peux pas en dire autant pour toutes les adaptations de livres en films.

Pour éviter le risque de HS sur le sujet d'Alice, j'ai créé un nouveau sujet sur les adaptations cinématographiques de Disney. Conversation à continuer ici >> Les adaptations cinématographiques


_________________________________________


Je vais en profiter pour poster ma critique sur le film (histoire de rester dans le sujet Smile )

Alice au Pays des Merveilles est un film qui m'a toujours fascinée et qui me fascinera toujours. Toutes ces couleurs brillament combinées, ces décors stylisés de Mary Blair pour un univers fantaisiste. Je n'avais qu'une envie, c'était d'être Alice pour me rendre moi aussi dans ce monde merveilleux. C'est vrai qu'avant je ne faisais pas beaucoup attention à l'histoire ni aux dialogues, je me contentais juste de regarder le film, pour le regarder. Ce n'est que depuis quelques années qu'en le revoyant, je me suis rendue compte du point auquel il était farfelu ! Et depuis, il me plaît encore plus. Ca donne à l'aspect visuel du film tout son sens.
L'animation est d'une extrême fluidité et c'est un pur plaisir pour l'œil. Les dessins sont eux aussi d'excellente qualité, ce qui complète la beauté de l'animation. Le design de chaque personnage met bien l'accent sur les traits de caractère de chacun.

J'ai longtemps été terrifiée par la Reine de Cœur, qui a toujours représentée pour moi un des personnages les plus méchants de Disney. Bon, aujourd'hui j'arrive à me faire à l'idée qu'elle ne viendra pas me trancher la tête, mais petite, je n'en étais pas convaincue du tout MDR

Le plus gros point fort du film selon moi, c'est très clairement sa bande-son et ses chansons ! Toutes les mélodies rentrent dans votre tête et ne ressortent qu'après les avoir fredonnées et fredonnées.

En résumé, Alice au Pays des Merveilles est un des films les plus originaux que les studios aient eus à réaliser. Même s'il avait été couvert de critiques à l'époque de sa sortie, il n'empêche qu'il occupera toujours une place bien spéciale parmi les grands classiques Disney.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-animation.forumsfree.org
Guitz

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 24
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (1951)   Mer 29 Fév - 3:07

Pour moi Alice aux Pays des merveilles de Walt Disney est un grand chef -d’œuvre qui a demandé beaucoup de boulot ^^ même si il s'agit d'un long-métrage qui semblerait libre en expression où l'on peut s'évader dans ce merveilleux monde, ce ne fut pas simple pour la Disney Compagny car le film devait être à la fois créatif avec beaucoup de liberté mais aussi bien structuré! Ce qui fut un véritable défit à l'époque! mais non pour Disney ce fut un défi bien réussi car on se sent emporté!! On découvre tout au long de ce film un pays magique, farfelue cyclops , drôle et touchant Very Happy avec le choix d'un décor très coloré et naïf de Mary Blair (qui fit quelques esquisses pour Peter Pan)!
Bref , quand j'ai vu ce film j'ai été scotché par ses personnages attachants, ses couleurs et son humour farfelue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (1951)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice au Pays des Merveilles (1951)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice aux pays des merveilles (1951) les différents doublages
» [Walt Disney] Alice au Pays des Merveilles (1951)
» Alice au Pays des Merveilles : La version Disney ou la version Burton?
» "Alice au pays des merveilles" aux pastels
» Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Disney Animation Forum • :: Les Films :: Les grands classiques Disney-
Sauter vers: